Mobilité interne : la solution à la fuite des talents ?

Image
 Loïc Michel
Body

Loïc Michel, co-fondateur, 365Talents

Les confinements successifs ont suscité chez de nombreux salariés des envies de changement et de renouveau. Une volonté qui rentre cependant en contradiction avec le besoin pour les entreprises de trouver de nouvelles compétences en interne du fait de la réduction des recrutements pendant la crise. Ce moment doit inciter les entreprises à investir massivement dans des solutions de mobilité interne afin d’éviter une possible fuite des talents.

Étude ServiceNow : 85 % des industries repensent leurs méthodes de travail

Image
 ServiceNow
Body

·  Les défis posés par le travail à distance et la gestion du risque de conformité réglementaire à l'échelle mondiale ralentissent toutefois le rythme de l'innovation.

·  59 % des dirigeants industriels affirment que les économies réalisées pendant la pandémie devraient être investies dans les processus et les technologies pour permettre la transformation numérique.

Les résultats d'une étude conduite par ServiceNow (NYSE : NOW), le leader des workflows digitaux pour améliorer le monde du travail, montrent que si les conditions créées par la pandémie ont permis un environnement propice à l'innovation au sein des entreprises, il reste encore du travail à faire pour assurer une transformation numérique durable.

Pour 4 DRH sur 10, moderniser et digitaliser la fonction RH est une priorité en 2021

Image
 Gras Savoye Willis Towers Watson, RH&M et ABV Group
Body

Baromètre des DRH – VI édition

Paris, 3 mai 2021 – Gras Savoye Willis Towers Watson, RH&M et ABV Group ont dévoilé les résultats de leur Baromètre des DRH, réalisé en partenariat depuis 6 ans. Cette édition 2021, à laquelle ont participé 120 DRH d’entreprises et industries de toutes tailles et secteurs, prend en compte l’impact colossal du COVID-19 sur la fonction RH. Il met surtout en lumière le rôle crucial des équipes RH dans l’accompagnement des projets de transformation digitale des entreprises.

Parmi les principaux enseignements de cette édition :

Enedis lance une campagne marque employeur 100% digitale avec l’ambition de construire un réseau à impact positif

Image
 Enedis lance une campagne marque employeur
Body

70% des 18-30 ans estiment qu’exercer un métier qui a du sens pour eux est le critère principal pour choisir un emploi*. « Intégrez le réseau à impact positif », c’est le message phare de la campagne marque employeur qu’Enedis lance aujourd’hui en vue de convaincre 2 000 collaborateurs (680 CDI et 1 300 contrats en alternance) à rejoindre l’entreprise en 2021 et à relever ensemble le défi de la transition écologique. Chaque jour, les 38 000 salariés d’Enedis mettent toute leur énergie au service des Français afin de leur apporter un bien essentiel, l’accès à l’électricité, partout et pour tous.

Inclusion numérique : O’clock lance Momentum pour initier les jeunes NEET au numérique

Image
 O’clock
Body

L’école de développement web O’clock poursuit son engagement auprès des populations éloignées de l’emploi. Avec son programme Momentum, O’clock souhaite faire découvrir différents métiers du numérique aux jeunes de 16 à 25 ans issus par exemple des Quartiers Prioritaires de la Politique la Ville ou les jeunes isolés en zones rurales. Des ateliers d’initiation gratuits et 100% en ligne, étalés sur 11 jours, débuteront avec une première session du 14 au 28 juin 2021.

Pendant près de 11 jours, les participants pourront découvrir les métiers de développeur web, community manager, webdesigner, médiateur numérique et développeur en cybersécurité. L’objectif du programme Momentum est de les aider à trouver leur vocation en les orientant vers une formation dédiée au métier qu’ils auront préféré.

Etude : Bodet Software - le regard des dirigeants, RH & collaborateurs sur le travail post-crise

Image
 barometreRH-Bodet-flexibilite
Body

“Travailler demain”, une étude* en partenariat avec Bodet Software, décrypte ce qui va changer dans l’exercice du travail.

De confinements en couvre-feu, la pandémie a bouleversé l’organisation du travail. Pour se projeter dans le monde professionnel post-crise, Bodet Software, éditeur de solutions logicielles de gestion RH, et l’Usine Nouvelle ont interrogé 1 015 dirigeants, managers et salariés de tous secteurs d’activité sur leur perception du travail de demain. Selon cette étude, 61% des répondants s’accordent sur l’impossibilité d’un retour au “travail d’avant”. Parmi les usages qui leur semblent les plus susceptibles d’évoluer, ils citent : le télétravail (71%), l’aménagement des espaces de travail (48%), les rythmes de travail (42%), le rapport à l’entreprise et au travail d’équipe (39%).

Plébiscite du télétravail post-crise : un besoin de flexibilité avant tout !

Que pensent (vraiment) les consommateurs et les entreprises des chatbots ?

Image
 consommateurs et les entreprises des chatbots
Body

59 % des consommateurs apprécient de poser des questions à un chabot

89 % adorent avoir une réponse rapide mais 84 % détestent être incompris

 

51 % ont plus confiance dans les chatbots pour les réponses précises mais 67 % préfèrent un conseiller humain pour des problématiques complexes

 

tags