Time to read
4 minutes
Read so far

Candidat IT : comment être repéré par un chasseur de tête ?

mer 28/07/2021 - 15:32
Image
Candidat IT : comment être repéré par un chasseur de tête ?

Candidat IT : comment être repéré par un chasseur de tête ?
 
Vous recherchez activement un emploi dans les secteurs du digital et de l'industrie IT ou êtes simplement à l’écoute des opportunités du marché ? Dans tous les cas, se rendre visible aux yeux des chasseurs de tête spécialisés sur ces métiers est intéressant. Mais
comment attirer leur attention et créer une relation stratégique avec eux ? Le point avec Jacques Raud, lui-même chasseur de tête au sein du cabinet Capucine & Associés, spécialisé dans le recrutement et l’accompagnement des métiers de l’industrie IT et du
digital. Il nous explique en 6 points comment mettre en valeur son profil pour attirer ces professionnels du recrutement missionnés pour trouver des profils qualifiés répondant aux besoins très spécifiques des startups, des éditeurs de logiciels, des intégrateurs, des ESN, des groupes industriels et des plus plus petites entreprises Tech.
 
1- Etre actif sur Linkedin
 
Pour susciter l’intérêt d’un recruteur, vous devez travailler votre visibilité. Cela passe tout d’abord par votre présence sur Linkedin : mettez des mots clés dans votre description de profil et détaillez les missions que vous réalisez au sein de votre poste actuel et de vos postes passés. Vous pouvez aussi jouer la carte de l’audace et ajouter à votre réseau les personnes qui peuvent vous être utiles professionnellement. A condition bien sûr de bien cibler votre interlocuteur et d'accompagner la mise en relation d’un message personnalisé.
Au-delà de votre profil, vous devez être actif pour vous faire remarquer. Cela signifie prendre la parole via des publications et via des commentaires. Les consultants en recrutement identifient vite les experts qui interviennent régulièrement en partageant des articles
pertinents concernant leur secteur d’activité et en commentant ceux que d’autres partagent.
Il peut également s’agir de posts où vous partagez vos positions sur certaines problématiques et incitez d’autres personnes de votre écosystème à interagir. Cela développe votre visibilité, vous fait remonter dans les résultats de recherche et vous apporte de la crédibilité.  
 
En conclusion, pour sortir du lot, vous devez montrer votre expertise et les réseaux sociaux offrent une formidable opportunité de le faire !
 
2- Prendre les devants et tisser son réseau dès son début de carrière  
 
Un règle d’or : n’attendez pas d'avoir besoin d’être repéré par un chasseur de têtes pour vous faire remarquer. Constituez-vous le plus tôt possible un groupe de chasseurs de têtes  spécialisés dans votre domaine de compétence et contactez-les. Vous pouvez leur envoyer un CV via les réseaux sociaux ou par mail. Accompagnez votre CV d’une courte lettre faisant le point sur votre projet professionnel, le type de postes que vous visez et le type de structures qui vous intéresse. Vous pouvez aussi proposer un entretien téléphonique ou physique. Le métier d’un chasseur de tête ne consiste pas seulement à placer des profils dans des entreprises. C’est c’est avant tout d’accompagner aussi accompagner les talents à piloter leur carrière en les aidant à prendre les meilleures décisions. Un consultant RH c’est également un conseiller : ne sous-estimez pas ce rôle. Ainsi, vous tissez avec eux une
relation de long terme basée sur la transparence et la confiance. Ils pourront suivre votre évolution professionnelle et ne manqueront pas de penser à vous le moment venu. En complément, vous pouvez enregistrer votre CV sur des CVthèques dès votre premier emploi et bien penser à le mettre à jour à chaque nouvelle prise de poste.  
 
3- Entretenir son réseau  
 
Sachez que souvent un chasseur de tête se tourne vers vous sur recommandation d’un membre de votre réseau. Renseignez-vous. Si l’une des personnes de votre entourage a déjà été en contact avec un cabinet qui s’occupe de profils similaires au vôtre, vous pouvez éventuellement demander une mise en relation. Les recommandations ont beaucoup de valeur. Les chasseurs de tête demandent quasiment systématiquement après un entretien non concluant au candidat s’il pense à une personne aux mêmes compétences que le poste pourrait intéresser. C’est pourquoi il est malin de rester en bons termes et d’alimenter au
mieux les interactions avec les talents que vous croisez tout au long de votre carrière, que ce soit vos collègues, vos partenaires ou vos clients. Bref, soyez bien intégré au sein des cercles stratégiques qui font sens dans votre secteur.
 
4- Proposer des contenus pertinents 

Un consultant RH réalise quotidiennement une veille poussée de son secteur. Il lit des articles, s’abonne à des newsletters, intègre des groupes privés sur Linkedin, etc. Il est donc possible de se faire remarquer en produisant et en partageant du contenu à forte valeur ajoutée. Cette étape est clé dans la construction de votre personal branding. Répondez à des interviews dans la presse professionnelle, proposez des tribunes, participez activement à des tables rondes, prenez des responsabilités dans des organismes patronaux. Cet exercice demande beaucoup de rigueur et de temps. Publier un article par an ne suffit pas.
Vous devez être régulier et prioriser vos prises de parole.  
 
5- Participer aux événements clés du secteur IT
 
Bonne nouvelle : les événements professionnels font leur grand retour ! Vous allez de nouveau pouvoir vous rendre sur les salons spécialisés IT et aller à la rencontre des acteurs stratégiques du secteur du digital. Il n’y a rien de plus efficace que de créer un échange en face à face avec un consultant RH. C’est ainsi que vous marquerez votre interlocuteur et qu’il se souviendra de vous. Par exemple, si vous cherchez à booster votre carrière dans l’univers du BIM, il est essentiel de participer au salon BIM WORLD qui se déroule chaque année en mai à Paris. Pour les chasseurs de têtes spécialisés dans les métiers de l'industrie IT, ce genre d'événements est un excellent capteur de CV !
 
6- Soigner son attitude  
 
Enfin, si un jour un expert du recrutement IT vous contacte, soignez votre attitude. Même si le poste pour lequel il vous sollicite ne vous intéresse pas, faites preuve d’écoute, de curiosité et de bienveillance. Jouez le jeu du processus de candidature de A à Z et
expliquez, ensuite, intelligemment pourquoi ce job ne vous correspond pas. Mais surtout, profitez de cet échange pour exposer ce que vous recherchez et montrer que vous restez ouvert à des échanges futurs pour un autre recrutement. Gardez en tête que les profils pointus dans l’IT sont extrêmement sollicités et qu’ils peuvent faire preuve d’indifférence, d’arrogance ou de condescendance. Marquez votre différence en soignant votre savoir-être. Le chasseur de tête appréciera et sera plus enclin encore à se tourner vers vous pour ses prochaines missions de recrutement Tech que ses clients lui confieront.

Rubriques

Domaine

Decideurs

Publié le