Image
 Cornerstone OnDemand

Upskilling et Reskilling : solution contre la guerre des talents ?

Body
Fait inéluctable, le monde du travail est en constante évolution et les entreprises doivent faire face à des défis les obligeant à repenser complètement les processus et la gestion des équipes. In fine, elles s'adaptent et opèrent des changements incrémentaux. Parmi les plus grands défis de ces dernières décennies, le besoin de résilience et d'agilité de la part des organisations, mais aussi des collaborateurs, se fait plus que jamais ressentir. La résilience et l'agilité sont des compétences élémentaires pour permettre à l'entreprise et aux collaborateurs de faire face aux changements permanents et en faire des opportunités de croissance. L'idée étant que les entreprises identifient les compétences comme un facteur clé de réussite. À ce titre, la fonction RH doit s'assurer de la montée en compétence des collaborateurs (Upskilling) mais également de créer de nouvelles compétences pour les besoins futurs (Reskilling).
 
Image
AssessFirst

Reskilling et upskilling : une question de survie pour les DSI

Body

Tribune d’Emeric Kubiak - Research Psychologist chez Assessfirst

Alors que les compétences du domaine de la tech sont souvent citées comme celles qui seront les plus importantes au cours des prochaines années, elles sont également parmi les plus en pénurie. Bons nombres de DSI ou CTO expriment ainsi de grandes difficultés à recruter pour des compétences techniques précises, et souvent nouvelles (ex. nouveau framework de développement, cloud, automatisation) : difficultés de plus en plus visibles face à la vitesse grandissante des changements. Cette tendance oblige dès lors chaque équipe IT à adopter une approche nouvelle pour l’identification et le développement des compétences.

Des bénéfices pour tous…

Image
cegos

Baromètre européen Cegos « Transformations, Compétences et Learning », édition 2020 

Body

Baromètre européen Cegos « Transformations, Compétences et Learning », édition 2020 

La crise du Covid-19, un accélérateur des tendances en matière de développement des compétences

Pour les DRH, près d’un emploi sur deux présente un risque d’obsolescence des compétences à horizon trois ans.

90% des salariés se disent prêts à se former par eux-mêmes pour s’adapter aux transformations des emplois et des métiers.

Leader international de la formation professionnelle et continue, le Groupe Cegos a dévoilé aujourd’hui les résultats de son baromètre international « Transformations, Compétences et Learning ». Pour cette édition 2020, 1783 salariés et 254 Directeurs ou Responsables des Ressources Humaines / Directeurs ou Responsables de la formation (DRH/RRH/RF), travaillant tous dans des entreprises du secteur privé de 50 collaborateurs ou plus, ont été interrogés en juillet dans 4 pays : France, Allemagne, Italie et Espagne.

Image
AssessFirst

Reskilling : la nécessité d'un nouveau prisme à la notion de talent

Body

Tribune d’Emeric Kubiak - Research Psychologist chez Assessfirst

La crise Covid-19 a catalysé de nombreux changements dans notre façon de consommer, communiquer et travailler : l’adoption de nouvelles technologies s’est accélérée, certains emplois se sont transformés et de nouveaux se sont créés. Cette reconfiguration du paysage organisationnel, économique et social mondial appelle les entreprises à faire du renouvellement des compétences (ou reskilling) une priorité stratégique. La vitesse accrue des changements pourrait toutefois rendre les efforts et les investissements réalisés obsolètes s’ils sont pensés à court-terme et mal orientés.