génération Z

Les entreprises doivent se réinventer plus vite pour mieux collaborer avec les salariés de la nouvelle génération

Image
 software
Body

Par Alexandra Mottier, Directrice RH EMEA fonctions commerciales, Software AG

Alexandra Mottier - Directrice RH EMEA fonctions commerciales - Software AG.pngLes nouvelles générations (Y et Z) ont un rapport différent avec le travail, comparé à leurs ainés (de la génération X ainsi que les Baby-boomers). Alors que le modèle, plus ancien, qui consistait à s’ancrer dans une entreprise afin d’y gravir les échelons s’essouffle, on estime aujourd’hui à 12 le nombre d’entreprises qu’un jeune actif fréquentera tout au long de sa carrière.

Étude de rémunération Jeunes diplomés 2019-2020 : la « Génération Z » est confiante en l'avenir

Image
Walters People
Body

Paris, le 18 septembre 2019 – Le cabinet de recrutement Walters People dévoile son étude de rémunération 2019-2020 dédiée aux jeunes diplômés. Confiants en leur employabilité et leur agilité, ces derniers placent la rémunération comme premier critère dans leurs choix professionnels. Marché de l'emploi et niveau de rémunération : l'étude décrypte l'entrée dans la vie active de la « génération Z ». 
 
Jeunes diplomés : non satisfaits de leur rémunération
 
L'enquête menée en France par Walters People montre que 67% des jeunes diplômés ont trouvé leur premier emploi avant l'obtention de leur diplôme ou dans les trois mois suivants. C'est 15% de plus que l'année passée, signe d'un marché de l'emploi toujours plus orienté candidats. Dans le même sens, 75% ont confiance en leur avenir professionnel.