Dernières actus

IA générative : seuls 20 % des décideurs français privilégient l’esprit critique de leurs employés. Plaidoyer pour… voir

IA génerative : l'association à compétence égale dévoile Diversichat. Le premier chatbot en faveur de la… voir

Santé mentale : l'autothérapie numérique pour améliorer l'état psychique des jeunes. D’après la dernière… voir

12 décembre 2023 – IWG, le leader mondial des espaces de travail flexible, opérant en France sous les marques Regus et Spaces notamment, dévoile les dix principales tendances qui vont façonner le monde du travail en 2024. Le travail hybride est une évolution incontournable permettant à des millions de personnes dans le monde de travailler là où elles se sentent le mieux et le plus productive. Et c'est un changement qui est appelé à se poursuivre : des recherches menées par l'Université Stanford et d'autres instituts réputés ont prédit qu'environ un tiers ou plus des employés de bureau continueront à travailler de manière hybride sur le long terme. De l’émergence de nouveaux métiers tels que le Chief Hybrid Officer à l'essor croissant de l'intelligence artificielle au travail, la dernière étude d'IWG met en lumière les tendances majeures qui vont changer la vie des professionnels en 2024.

    Les grandes entreprises se tournent vers des Chief Hybrid Officer

Suite à l'adoption généralisée du travail hybride, le rôle du Chief Hybrid Officer voit le jour au sein des équipes managériales. Des entreprises comme Meta, Doist et GitLab ont déjà fait appel à ce type de profil, ouvrant la voie à d'autres en 2024. Ces nouveaux CHO seront chargés de superviser et d'optimiser l'environnement de travail hybride afin de garantir une productivité généralisée et d'équilibrer les besoins des salariés en présentiel et à distance. Un nouveau rôle, "Office Synchronizer", voit également le jour, gérant l'optimisation de l'espace de bureau et garantissant une collaboration efficace.

    La culture de l’entreprise au coeur des enjeux

Les entreprises doivent trouver le juste équilibre entre fournir aux salariés la flexibilité nécessaire tout en garantissant des moments réguliers et adéquats favorables à la collaboration. Cet ajustement doit veiller à ce qu'il y ait un cadre cohérent encourageant une communication ouverte et un engagement commun envers la mission de l'entreprise, malgré des environnements de travail variés. Le travail hybride encourage une culture dynamique et inclusive, permettant à diverses opinions de se développer et contribuant ainsi à l'innovation et à la satisfaction des employés, ainsi qu'à la flexibilité.

    De plus fortes attentes de la part des employés

Les avantages salariaux, toujours plus innovants, se normalisent en 2024 et jouent un rôle important dans l'attraction de nouveaux talents. Les employeurs devront prendre en compte de manière plus globale les besoins des salariés hybrides. Les entreprises devront être plus attentives aux exigences en constante évolution de leur personnel, que ce soit en augmentant les congés parentaux, en instaurant des politiques de garde d'enfants ou en offrant un soutien approprié en matière de santé mentale.

    Le rôle de l'entreprise dans la garde d'enfants

Alors que le travail hybride gagne du terrain, les employeurs devraient offrir plus de soutien aux familles, élément crucial pour les parents cherchant un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle. Selon l'étude IWG, trois employés hybrides sur quatre (75 %) consacrent leur temps de trajet à des activités plus importantes. Ce chiffre met en évidence la corrélation entre une plus grande flexibilité et le fait de consacrer plus de temps à sa famille et à ses loisirs.

    Le retour de la pause déjeuner en présentiel

Avec un nombre croissant de salariés cherchant un équilibre plus sain entre leur travail et leur vie personnelle, une augmentation des pauses déjeuner en présentiel est attendue. La flexibilité du travail permettra à davantage de salariés de partager une pause déjeuner  entre collègues ou clients, ravivant la collaboration et les relations humaines.

    Créer de l'espace pour la neurodiversité

L'intégration des salariés neuro divergents sera un défi important pour les employeurs dans un avenir proche. Ce changement est visible dans l'évolution de la conception des espaces de travail, qui tient désormais compte des besoins spécifiques des employés neuro divergents, tels que le bruit et l'éclairage, reconnaissant ainsi l'importance de ces facteurs pour le bien-être de ces employés. Une approche proactive de la conception inclusive garantira que les lieux de travail sont favorables et confortables pour tous les employés alors que les entreprises visent une plus grande inclusion.

    Une forme de travail adaptée aux retraités souhaitant rester actifs

Le travail hybride a accordé une plus grande flexibilité en particulier aux générations plus âgées, leur permettant de rester sur le marché du travail ou d’y revenir après avoir pris leur retraite. Selon Bain and Company, il y aura environ 150 millions d'emplois dans le monde occupés par des salariés âgés de 55 ans et plus d'ici 2030. Ce phénomène augmentera en 2024, avec un nombre croissant de professionnels expérimentés des générations plus âgées adoptant ce concept et explorant pour la première fois les avantages du travail hybride, qui favorise la collaboration intergénérationnelle et contribue à établir des effectifs plus diversifiés.

    Travailler de manière plus écologique

Selon des recherches récentes d'IWG et d'Arup, le travail hybride peut réduire considérablement les trajets domicile-travail, réduisant les émissions de carbone de 70 % au Royaume-Uni et de 87 % aux États-Unis. Les entreprises chercheront des moyens plus innovants pour réduire leurs émissions de carbone en 2024, à une époque où la durabilité est cruciale. De plus en plus, les entreprises sont à la recherche de bâtiments dotés d'un "bail vert" afin de diminuer les émissions de carbone et d'améliorer leur efficacité énergétique. Ces contrats iront au-delà de l'efficacité énergétique et concernent la préservation de l'eau, la réduction des déchets et la qualité de l'air intérieur en 2024.

    Le travail hybride : un grand avantage pour les salariés

Il est évident que le modèle de travail hybride a des avantages économiques pour les organisations, car il leur permet de réaliser des économies considérables. Depuis longtemps, le professeur Nicholas Bloom de l'université de Stanford considère le travail hybride comme une solution avantageuse pour les employeurs et les salariés, affirmant qu'il s'agit d'une "technique ingénieuse pour augmenter les bénéfices". 81 % des directeurs financiers interrogés par IWG considèrent le travail hybride comme un moyen de réduire les coûts, et plus des deux tiers (67 %) affirment que leur entreprise continuera à utiliser le modèle hybride d'ici cinq ans, en partageant leur temps entre le siège de l'entreprise, un bureau/espace de travail local et le domicile.

Mais ce n'est pas tout : le travail hybride devient l'avantage le plus recherché par les employés, impactant la capacité des entreprises à accéder aux meilleurs talents et à les conserver. Les recherches menées par IWG montrent que près des trois quarts des travailleurs (72 %) n'envisagent qu'un emploi offrant la possibilité de travailler de manière flexible, tandis que 71 % d'entre eux ne seraient pas disposés à accepter un poste impliquant un long trajet.


    La prédominance  de l'IA.

En 2024, l'utilisation quotidienne de l'intelligence artificielle (IA) connaîtra un changement notable. Les entreprises qui investissent dans la formation de leurs employés sur les avantages de l'IA dans un environnement de travail hybride en récolteront les bénéfices.

Christophe Burckart, Directeur général IWG France, affirme :

"La transition vers le travail hybride est l'une des avancées les plus importantes à l'œuvre dans le monde d'aujourd'hui. Les salariés expriment un désir croissant de travailler localement, offrant ainsi des opportunités significatives pour les économies locales et permettant un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Cette transformation radicale de notre façon de travailler permet aux entreprises qui l'adoptent d'attirer les meilleurs talents, d'optimiser leurs effectifs et de réduire leurs coûts. Nous prévoyons que cette tendance se poursuive en 2024, avec de plus en plus d'employés et d'entreprises reconnaissant les avantages financiers, culturels et environnementaux du travail flexible."

 

societes
Sticky Menu
COLOR SKINS
COLOR SCHEMES