Etudes
  • Étude LumApps : Burn-out, “quiet quitting”...la santé mentale des collaborateurs mise à rude épreuve

Étude LumApps : Burn-out, “quiet quitting”...la santé mentale des collaborateurs mise à rude épreuve

Étude LumApps : Burn-out, “quiet quitting”...la santé mentale des collaborateurs mise à rude épreuve

Que ressentent vraiment les employés de retour au bureau ou en mode hybride ?

Comment les employeurs peuvent-ils adresser toutes les problématiques mises en lumière ces derniers mois ?

LumApps s’est associé à CMSWire pour réaliser une étude sur les sentiments des collaborateurs en pleine mutation de leur environnement de travail.

Paris, le 30 Août 2022 - LumApps,  la plateforme dédiée à l’Expérience Collaborateur, dévoile les conclusions de son étude sur les sentiments des collaborateurs, menée en collaboration avec CMSWire auprès de 3 000 personnes en France. Ce rapport met en avant, dans un premier temps,le ressenti des collaborateurs français dans un contexte d’hybridation du travail et, dans un deuxième temps, les solutions les managers peuvent participer à l’amélioration de l’Expérience Collaborateur.

Épuisement généralisé du côté des collaborateurs

En 2022, le paysage de l’emploi est tel que l’hybridation du travail est devenue la norme. Cette mutation du monde du travail a contribué à affecter le moral et le ressenti des collaborateurs.

Selon une étude menée en 2021*, 43% des salariés français envisagent de chercher un nouvel emploi. Ce chiffre témoigne de la réflexion des collaborateurs sur leur bien-être au travail. Mais alors qu’ils prennent du recul sur leur avenir professionnel, ils ne prennent pas la décision radicale de quitter leur emploi, puisque seulement  6% d’entre eux signalent une augmentation significative des départs.

Cette nouvelle étude démontre que 31% des salariés français interrogés ont ressenti une période de stress intense ou de burn-out au cours des 24 derniers mois. Ils témoignent de leur anxiété et de leur état mental en déclin. Se traduisant par un désengagement et une démotivation globale des collaborateurs face à leur travail et leur entreprise.

Le bien-être et l’engagement des collaborateurs passe aussi par une conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle. Selon l’étude, 89% des salariés souhaitent pouvoir partager leur temps entre le travail à la maison et au bureau et 82% des Français interrogés déclarent que le manque d’équilibre contribue fortement au sentiment de burn-out. Cet état de stress intense a également mené à des phénomènes tels que le “quiet quitting” ( “démission discrète”). Cette nouvelle tendance qui a débuté sur les réseaux sociaux, voit les employés surmenés se décharger mentalement en prenant la décision de n’effectuer que les tâches attribuées dans leur contrat et rien de plus. Une manière de prendre les devant et de mettre la pédale douce sur la charge de travail pour se préserver mentalement et préserver une limite entre vie personnelle et vie professionnelle.

Les exigences des collaborateurs au profit de leur bien-être

Les employés sont très clairs sur leurs besoins et attentes en entreprise. Selon l’étude, 90% des répondants français pensent que la communication et la transparence sont les facteurs les plus importants lorsqu’ils se trouvent dans une position de choix de l’employeur.

Pour prouver la confiance placée dans ses équipes, le management peut la manifester en leur accordant plus d'autonomie, ce qui représente un argument important pour 88% des salariés français lors du choix de l’employeur. Aussi, 36% des salariés français considèrent qu’une culture d’entreprise forte se traduit par la valorisation de leurs compétences.

“Alors que le travail hybride est désormais la norme pour la majorité des entreprises, les outils technologiques sont devenus indispensables pour recréer un environnement de travail comme au bureau. Mais c'est aussi un moyen de faciliter le partage de connaissance et de favoriser le bien-être des collaborateurs. Ils vont notamment permettre aux employés de terrain d’avoir un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, et faciliter la communication avec leurs clients et leurs collègues. Aujourd’hui changer de poste n’est plus un acte aussi stigmatisé qu’auparavant, et les collaborateurs n'hésiteront pas à se tourner vers une autre entreprise s' ils ne se sentent pas soutenus, épanouis ou engagés.” - Soutient Chris McLaughlin, CMO chez LumApps

 Au-delà de la nécessité de se décharger mentalement, l’étude démontre que 95% des salariés français pensent que l’amélioration de la diversité, de l’équité et de l’inclusion au travail participe à leur bonheur. La création d’une culture d’entreprise devient un véritable levier de productivité, et peut représenter une source de motivation pour les salariés.

* Étude LumApps & CMS Wire - Stratégie de rétention des collaborateurs à l’heure de la “Grande Démission”

Méthodologie

L’enquête à été menée en ligne par le département de recherche de CMSWire. Les réponses ont été recueillies au cours du mois de janvier 2022. Aucune incitation n’a été offerte pour la participation à l’enquête et toutes les questions étaient obligatoires. Les répondants à l'enquête pouvaient appartenir à la même organisation. Toutes les réponses sont les opinions personnelles des répondants et ne représentent pas la position légale d’une organisation ou d’une entreprise. Les résultats ont été agrégés pour garantir la confidentialité.

Étude LumApps : Burn-out, “quiet quitting”...la santé mentale des collaborateurs mise à rude épreuve
Publié le
Il y'a 1 mois
Changed
Il y'a 1 mois