Tribunes
  • Etude Atlassian : Télétravailler depuis son lieu de vacances, une tendance possible grâce à une collaboration numérique renforcée

Etude Atlassian : Télétravailler depuis son lieu de vacances, une tendance possible grâce à une collaboration numérique renforcée

Etude Atlassian : Télétravailler depuis son lieu de vacances, une tendance possible grâce à une collaboration numérique renforcée

Depuis la pandémie, un grand nombre d’entreprises ont adopté un rythme de travail hybride. Avec les vacances d’été qui commencent, certaines vont même à proposer d’augmenter la part du temps de travail effectué à distance, permettant ainsi de travailler depuis le lieu de vacances. Ce phénomène prend d’ailleurs tellement d’ampleur, qu’il a déjà été baptisé « workation »  ou « tracances »  (pour work et vacation, ou pour travail et vacances). Pourtant, si une telle organisation peut en motiver plus d’un, grâce à son avant-goût de repos et de liberté, elle pourrait ne pas trouver sa place dans toutes les entreprises françaises.


D’après une enquête menée par le cabinet Génie des lieux, 35 % des travailleurs français déclarent qu’ils feraient du télétravail depuis leur lieu de vacances cet été, et parmi eux, 24 % se limiteront à 1 ou 2 jours par semaine afin de profiter de leurs proches, tandis que 11 % le feront à temps plein. Si l’idée de travailler depuis la plage ou le bord de la piscine est tentante, Atlassian, l’un des principaux fournisseurs de solutions de collaboration et de productivité d'équipe incluant Jira, Confluence et Trello, dévoile dans sa dernière étude, la Collaboration Maturity Survey, que la collaboration numérique n’est plus une priorité pour les entreprises, si bien que seule la moitié des collaborateurs français (50%) estiment être satisfaits de la culture de collaboration adoptée par leur entreprise, alors qu’ils considèrent les outils utilisés comme des facteurs pouvant favoriser la collaboration interne.


Alors qu’il a été prouvé que le travail à distance n’avait pas d’impact sur la productivité des entreprises, et qu’au contraire, il pouvait renforcer la cohésion d’équipe, seul un peu plus d’un cinquième des décideurs informatique estiment qu’il est nécessaire d’adapter les structures et donc de poursuivre les investissements. Ils font malheureusement face à des coûts encore trop élevés et à un manque de connaissances leur permettant d’utiliser les outils de manière optimum. En agissant de la sorte, les entreprises prennent le risque de voir leur croissance stagner, mais surtout de voir leurs meilleurs talents partir.


Désormais, lorsque les Français partent en vacances, ils ne se contentent plus de prendre leur décision en fonction de la destination et des activités qu’elle peut proposer. Ils s’intéressent aussi aux potentiels espaces de travail aménagés disponibles et à la connexion Wi-Fi. Une tendance que les professionnels du tourisme comme Pierre & Vacances ont su adopter, en proposant des offres qui sauront toucher à la fois les touristes et les télétravailleurs. Il est donc important que les entreprises reprennent leurs investissements dans la culture de la collaboration et restent à l’écoute des besoins de leurs équipes qui pourront alors alterner entre piscine et temps de travail. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas encore trop tard.

Etude Atlassian : Télétravailler depuis son lieu de vacances, une tendance possible grâce à une collaboration numérique renforcée
Publié le
Il y'a 2 semaines
Changed
Il y'a 2 semaines