Dernières actus

36% des français estiment gagner entre 1 et 3 heures de temps par semaine . Dans un monde marqué par la révolution… voir

IA générative : seuls 20 % des décideurs français privilégient l’esprit critique de leurs employés. Plaidoyer pour… voir

IA génerative : l'association à compétence égale dévoile Diversichat. Le premier chatbot en faveur de la… voir

Wasquehal, le 09 mai 2023. Avec l’apparition de l’IA et l’obsolescence programmée de nombreux « hard skills », les employeurs recherchent de plus en plus des compétences transversales.

Dans ce nouveau monde du travail, le succès repose sur une symbiose entre compétences humaines et techniques : les compétences caractéristiques de l’humain doivent donc être valorisées, car aucune machine n’est capable de les égaler ou de les imiter.

L’ère des compétences du coeur

La chercheuse en sciences sociales, Brené Brown, prétend que notre économie, après avoir eu besoin de muscles et de cerveaux, devrait désormais s’appuyer sur le cœur.

Au XIXe siècle, l’industrialisation faisait appel aux travailleurs « musclés » pour activer les machines. Puis vers le milieu du XXe siècle, avec la 3e révolution industrielle et l’apparition de l’informatique, ce sont les capacités du cerveau qui étaient fortement sollicitées.

À présent que ces capacités sont de plus en plus challengées par la machine et par l’automatisation ou l'IA, nous entrons inévitablement dans une nouvelle ère : celle des compétences du cœur.

Les entreprises ont besoin de collaborateurs munis de compétences bien humaines comme la sagesse, l’empathie ou la compassion. Ces compétences du cœur ont été rebaptisées Power skills, par le président de l'université de Dartmouth, Philip Hanlon.

Power skills : de quoi s’agit-il ?

Les power skills sont le fruit de la fusion des compétences interpersonnelles (soft skills) et des qualités humaines (human skills). Elles représentent des caractéristiques personnelles qui ont pu être développées tout au long de la vie et qui sont sollicitées lorsqu'une personne doit gérer son temps, communiquer avec d'autres individus ou faire face à une situation difficile pour la première fois.

Autrement dit, les power skills font référence aux traits de personnalité qui permettent à une personne de s'adapter avec succès à un environnement de travail en constante évolution et de résoudre les problèmes de manière efficace.

Top 5 des power skills*

Etude Anywr : Top 5 des power skills les plus demandés par les employeurs

 


Quel est le plus grand défi des entreprises ?

Ce n'est pas l'expertise technique ou le recrutement d'ingénieurs : c'est la gestion du temps, le leadership et la communication. La première compétence demandée sur LinkedIn ? Ni le logiciel, ni l'analyse de données : c'est la "communication".

Pour réussir dans le monde du travail actuel, les Talents ont donc besoin de power skills et d’hard skills qui les aideront, non seulement à avoir du succès dans leur travail, mais aussi à être désirable pour d’autres entreprises de secteurs différents.

Les entreprises se veulent compétitives et agiles : elles ont besoin de salariés dotés de power skills leur permettant de surfer sur toutes les vagues à venir et réussir à travailler ensemble, à communiquer et collaborer que ce soit en mode hybride ou en télétravail.

Si en sortant de l'université, nombre de futurs salariés possèdent les compétences techniques, numériques et digitales dont les entreprises ont besoin, rester à la pointe de la technologie ne suffit pas ou plus. Il ne s’agit pas de renoncer aux hard skills mais de les associer à vos power skills pour être un collaborateur efficace et « irremplacable ». Les employeurs seront attentifs aux candidats capables de jouer sur les deux tableaux.

Employeurs et employés doivent donc revoir leurs priorités.

Si l’on veut que l’avenir du travail soit le monde où chacun trouve sa place et son travail motivant, et non un monde où la technologie détruit des emplois, il va falloir savoir s’adapter et tirer parti de ces tendances nouvelles.

Si une entreprise veut des collaborateurs performants, elle doit trouver des Talents munis de power skills comme l'intelligence émotionnelle, l'intégrité, l'empathie ou la compassion, la communication, la créativité, l’esprit critique, l'adaptabilité et la capacité à collaborer, etc.

Le monde change et avec un peu d’optimisme, on pourrait y gagner et l’humain verrait ses qualités trouver une juste valorisation.

Laissons aux machines les tâches ingrates et cultivons notre humanité.

*basé sur les analyses de nos experts en recrutement

 

Sticky Menu
COLOR SKINS
COLOR SCHEMES