Co-construction : comment enseigner cette compétence indispensable ?

Publié le
Image
GEM logo

Conclusions d’expérimentations menées dans le parcours Odyssée, un lab d’innovation pédagogique grandeur nature au sein du PGE de GEM 

Grenoble Ecole de Management a fait de l’innovation pédagogique un de ses crédos via notamment le GEM Learning Model (son modèle pédagogique), son campus GEM Labs et le parcours Odyssée (ex-Ulysse). Cette année, les 25 étudiants du parcours Odyssée se sont une nouvelle fois prêtés au jeu des expérimentations. L’idée : trouver comment enseigner la compétence émergente de co-construction pour permettre aux étudiants d’appréhender un objet en transition dans un monde en mouvement. Explications.

Développer l’entraide et le collectif plutôt que la compétition

Ces derniers mois, les étudiants ont testé trois dispositifs pédagogiques hors de GEM et sous l’œil attentif de leurs professeurs :

Le but : les plonger en immersion dans un projet collectif pour apprendre à co-construire. « Savoir co-construire nécessite des compétences de savoir-être et de savoir-faire. Pour échanger autour de différentes perceptions, il faut exprimer son point de vue, prendre la parole, s'engager, savoir négocier pour convaincre les autres et savoir prendre du recul pour accepter de remettre en question ses propres représentations. La démarche de co-construction implique de faire confiance au groupe auquel on appartient car les décisions sont collectives. Tous les points de vue et interventions sont à prendre en considération sur un pied d’égalité : les participants doivent savoir se montrer bienveillants et objectifs. La co-construction est une compétence à part entière qui en englobe plusieurs autres. Nécessaire dans le milieu professionnel, elle est complexe et la question de son développement dans la formation est essentielle. » explique Emmanuelle Villiot-Leclercq, Responsable du parcours Odyssée et de l’innovation pédagogique à GEM. 

coconstruction-GEM

Les évolutions du parcours Odyssee en 2020-2021 : en route vers la transition.

L’équipe pédagogique fait évoluer le parcours pour l’année 2020 – 2021. Elle va plus loin dans le décloisonnement des cours. Au programme notamment un nouveau module de Projet Intégratif d’Entreprise de 48 heures irrigué par 5 autres modules de cours. Soit 100 heures au total dédiées à un projet spécifique abordé sous différents angles : méthodologie, gestion de projet, design thinking, théâtre d’entreprise, design informationnel, eportfolio… Le projet alimentera les quelques 400 autres heures de cours de tronc commun (marketing, finance, droit, etc).
« Les étudiants seront outillés pour faire face à des objets et un monde en transition. Nous devons leur faire acquérir les compétences qui leur permettront de faire bouger le monde. Le parcours Odyssée offre à nos équipes un terrain d’expérimentations exceptionnel pour faire évoluer les enseignements. Il nous permet de co-construire avec les entreprises partenaires une réflexion durable et nouvelle sur la façon d’aborder les transitions actuelles de notre monde » conclut Emmanuelle Villiot-Leclercq
.

Rubriques

Domaine