Le chatbot de recrutement de Mazars revient en force avec le matching de CV !

SAM-mazars

Une expérience candidat toujours plus innovante avec SAM, le Super Ascenseur Mazars, qui permet aux candidats de postuler en quelques secondes à des offres d’emploi 100% adaptées  à leur profil

Un tiers des jeunes préconise que l’intelligence artificielle (IA) et les chatbots soient davantage développés en matière de recrutement (1). Afin de répondre de manière encore plus précise aux attentes et aux usages actuels des candidats, Mazars, groupe international d’audit et de conseil, enrichit son chatbot de recrutement de nouvelles fonctionnalités tout en conservant sa personnalité chaleureuse, serviable et doté d’un sens de l’humour. Le chatbot prénommé SAM, acronyme de Super Ascenseur Mazars, trouve désormais les offres qui correspondent aux profils des candidats… même celles auxquelles ils n’auraient jamais pensé ! Pour développer SAM, Mazars a fait appel à la start-up HelloJai, acquise en début d’année par Jobijoba, pionnier du Big data emploi. Le cabinet devient la première entreprise à proposer cette nouvelle expérience candidat.

SAM-mazars-homepage

Lancée en avril 2017, la première version de SAM était un chatbot linéaire, qui permettait à Mazars de converser avec les candidats de manière informelle, décalée et confidentielle. Ils pouvaient ainsi devenir incollables sur le cabinet et ses métiers, mais aussi se faire coacher avant de postuler ou en amont d’un entretien d’embauche.

Le chatbot SAM, plus que jamais au service des futurs candidats, est désormais une IA conversationnelle capable de matcher leur CV avec les offres. Une refonte du contenu, sur le fond et la forme, concernant les informations sur Mazars et la partie coaching a aussi été effectuée. En outre, les réponses de SAM et le parcours du candidat, qu’il soit étudiant, jeune diplômé ou expérimenté, sont personnalisés.

Une expérience candidat personnalisée et fluidifiée

Pour accéder au chatbot, le candidat se rend sur le Messenger de Mazars Carrières France ou sur le site et y dépose son CV. SAM réalise ensuite le parsing puis le matching du CV c’est-à-dire qu’il extrait et analyse les données pour pouvoir proposer en quelques secondes les offres adaptées à son profil. 

La candidature est alors transmise à l’équipe Recrutement de Mazars qui le recontactera dans les plus brefs délais.

La plupart des candidats aimerait que le processus de recrutement dure moins de 20 minutes et ils sont 3 sur 5 à avoir renoncé à proposer leur candidature parce que les étapes étaient trop nombreuses ou trop compliquées (2). Avec SAM, le parcours jusqu’à la candidature est fluidifié et guidé, chacun peut postuler à tout moment depuis n’importe quel support digital. Le potentiel futur Mazarien n’a pas d’espace candidat à créer, ni le traditionnel formulaire à remplir, ce qui allège fortement le processus de recrutement.

Mazars a pour objectif, avec cette version innovante de son chatbot, de booster le nombre de candidatures reçues. Grâce à un meilleur matching des profils et des offres, le cabinet gagnera en efficacité dans le tri des CV et détectera plus facilement les profils recherchés.

« En 2019, Mazars envisage de recruter 1 100 candidats, dont 750 CDI. Nous ciblons en priorité les étudiants et jeunes diplômés d’école de commerce, d’ingénieurs et d’universités. Or, ceux-ci sont très courtisés, volatiles et hyper-connectés. Pour les capter et répondre à notre fort volume de recrutement, nous devons nous démarquer. En adoptant la technologie deux-en-un avec une intelligence artificielle RH capable de dialoguer avec les candidats et d’automatiser l’analyse des CV, Mazars se positionne à nouveau comme un pionnier en matière d’innovation RH. » estime Mathilde Le Coz, Directrice Développement des Talents & Innovation RH chez Mazars.


1 Baromètre Mazars / OpinionWay « La Génération Z et le Future of Work »


2 Etude CareerBuilder « Expérience candidat et technologies RH »

Rubriques

Domaine

societes