Dernières actus

Réforme du bulletin de paie : 1 salarié sur 3 ne comprend pas ce document. À l’heure des débats autour de la… voir

Cornerstone acquiert SkyHive, plateforme cloud de gestion des talents et de reskilling. Cette aquisition permet à… voir

FATEC favorise l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes dans l'entreprise. L’entreprise… voir

Santé et sécurité des employés sont les premiers risques pesant sur les dirigeants d’entreprises, selon la dernière enquête de WTW et Clyde & Co

Sur sept risques majeurs identifiés, la santé et la sécurité des employés sont citées comme les risques principaux pesant sur les dirigeants d’entreprises, selon l’enquête sur la responsabilité civile des dirigeants et mandataires sociaux (RCMS), réalisée par WTW en collaboration avec le cabinet d’avocats Clyde & Co.

La santé et la sécurité des employés, nouveaux risques en tête des préoccupations des dirigeants en France.


Dans un environnement économique et réglementaire en constante évolution, marqué par des incertitudes et tensions accrues, dirigeants d’entreprises et mandataires sociaux sont exposés à de nombreux risques.

Après trois années dominées par l’exposition au risque cyber et de perte de données, la santé et la sécurité des employés sont désormais en tête des préoccupations de près de 9 dirigeants sur 10 en France (87%) et dans le monde (84%) en 2024.

En France, le risque de fraude et de corruption arrive en deuxième position pour trois quarts des dirigeants et mandataires sociaux (76%), suivi du risque de cyber-attaque (72%). En Europe et dans le monde, les risques cyber et de perte de données (79%) complètent le podium.

De nouveaux risques émergent, comme ceux liés au contrôle ou à la violation des sanctions, fruits de tensions géopolitiques en hausse et de la complexité accrue des systèmes de gouvernance des entreprises.

Enfin, si les risques liés aux changements climatiques ne figurent pas dans le classement au niveau français et mondial, ils restent d’actualité dans certaines régions (Asie ou Moyen-Orient).

« Alors qu’au cours des cinq dernières années, les cyberattaques et les violations de données étaient citées comme risques principaux pour les dirigeants et mandataires sociaux, il peut sembler surprenant que la santé des employés s’inscrive désormais en tête de leurs préoccupations. Il est clair que la pandémie de Covid-19 continue de peser sur l'environnement commercial des entreprises et d'impacter leur perception du risque. Au-delà de la santé physique, c’est la santé mentale des employés qui est souvent citée comme enjeu majeur dans les entreprises, appelant de nouvelles politiques de prévention. » commente Guillaume Deschamps, directeur du département FINEX en France chez WTW en France.


Quelle protection pour les dirigeants face à ces risques ?

Pour s’informer et se protéger face aux risques émergents, trois quarts des dirigeants français (76%) s’adressent en priorité à leurs avocats, tandis qu’en Europe et dans le monde les risk managers sont leurs premiers interlocuteurs (63% et 65%).

Face aux risques qui touchent les dirigeants et mandataires sociaux, les entreprises acceptent en général de les indemniser (67% en France, 62% en Europe), notamment via la souscription d’une assurance RCMS.    

Plus de la moitié (56%) des dirigeants et mandataires sociaux interrogés en France déclarent s’appuyer sur les conseils d’un courtier pour appréhender le risque et décider de souscrire ou non à une assurance RCMS.

Le coût de l’assurance RCMS est également un facteur qui entre en jeu dans le montant d’assurance RCMS souscrit en France (51%), en Europe (55%) et dans le monde (57%).

Les dirigeants et mandataires sociaux français accordent une attention particulière aux conditions et à la portée de la couverture offerte par l’assurance RCMS. Pour trois quarts d’entre eux (76%), la couverture des réclamations dans toutes les juridictions à travers le monde est l’aspect le plus important, à égalité avec les modalités de couverture en cas de conflit d'intérêts ou de conflit entre l’entreprise et l’un de ses dirigeants. En Europe, l’attention est portée en priorité sur les risques liés à la cyber sécurité (74%).

METHODOLOGIE

L’édition 2024 de l’enquête RCMS a été menée par WTW et Clyde & Co dans 52 pays à travers le monde entre octobre et novembre 2023 auprès d’entreprises de toutes tailles et tous secteurs ayant un chiffre d’affaires allant de moins de 50 millions de dollars à plus de 5 milliards de dollars. 42% des répondants sont situés en Europe.

 

societes
Sticky Menu
COLOR SKINS
COLOR SCHEMES