Tribunes
  • Les grandes tendances de l'EdTech 2022/2023

Les grandes tendances de l'EdTech 2022/2023

Les grandes tendances de l'EdTech 2022/2023

Par Guillaume Pereira

Au cours des deux dernières années, les enseignants et leurs élèves ont traversé des confinements répétés et l'apprentissage à distance forcé. La technologie au service de l'éducation (EdTech) s'est alors présentée comme un moyen de faciliter l'apprentissage hybride pour des millions d'enfants et d'adultes dans le monde n'ayant plus accès à leur établissement scolaire à temps plein.

Guillaume Pereira, Senior Education Sales Manager chez Jamf France présente plusieurs mouvements technologiques qui marqueront l'année scolaire 2022/2023.

La sécurité à la maison

Les établissements scolaires utilisent de plus en plus les outils d'apprentissage à domicile pour former les élèves en ligne. Internet et la cyber-révolution ont conduit à la numérisation de presque tous les aspects de la vie humaine y compris dans le secteur de l'éducation.
Le numérique pour l'éducation permet aux élèves d'accéder aux cours et aux ressources mises à disposition par l'enseignant lorsqu'ils en ont besoin, ce qui les aide à voir ou revoir des notions abordées en classe ou préparer une activité dans le cadre de la pédagogie dite « inversée »
Toutefois, les cours en ligne sont plus vulnérables aux cyberattaques, notamment du point de vue de la sécurité des données, de la confidentialité et des téléchargements. Ces risques peuvent avoir un impact et s'ils ne sont pas maîtrisés, constituent un risque pour les établissements scolaires, pour les élèves et leur famille.
Ainsi, Jamf a développé Jamf Safe Internet pour améliorer la sécurité en ligne des élèves, où qu'ils soient. Jamf Safe Internet est une solution complète de filtrage de contenu optimisée pour l'éducation intégrée aux outils de gestion et de sécurité de Jamf, afin d'offrir aux élèves une expérience en ligne sécurisée et aux administrateurs une gestion plus simple. Jamf Safe Internet est conçu pour aider les écoles à protéger les élèves contre les contenus préjudiciables sur Internet, permettant aux administrateurs d'appliquer des politiques d'utilisation acceptables sans sacrifier l'expérience d'apprentissage inégalée offerte par les appareils Apple. Les élèves étant aussi des usagers d'internet, cela conduit à un besoin croissant de sécurité numérique pour empêcher les élèves d'accéder à des contenus dangereux et neutraliser les cyberattaques. Jamf Safe Internet intègre la technologie de filtrage et les capacités de défense contre les cybermenaces actuellement disponibles pour les clients professionnels via Jamf Security Solutions.

Besoin d'accessibilité et personnalisation

Parmi les tendances actuelles au sein des technologies dans l'éducation, le besoin d'accessibilité et de personnalisation des contenus numériques a émergé ses dernières années. Des entreprises françaises comme Mobidys se sont concentrées sur certaines catégories d'élèves, à savoir sur les élèves souffrant de troubles dyslexiques et aider les enfants à s'entraîner à lire à voix haute et à évaluer leur fluidité de lecture, toujours avec une volonté de donner à chacun le pouvoir de lire.

Le format FROG conçu pour soulager la charge cognitive des DYS inclut des aides au repérage et à l'attention, au déchiffrage et à la compréhension. L'interface intuitive permet au lecteur de lire en autonomie, en personnalisant son confort de lecture.

L'entreprise DYNSEO propose également des applications éducatives et d'entraînement cérébral pour faire travailler les fonctions cognitives : l'attention, la mémoire, le langage… avec un suivi personnalisé. Les programmes sont complémentaires de séances de rééducation cognitive chez un orthophoniste ou ergothérapeute pour les différentes personnes atteintes de TDAH, autisme, AVC, Alzheimer, trouble DYS, addictions, trisomie ou encore Parkinson.

Certaines entreprises s'inspirent aussi des neurosciences pour proposer certaines applications favorisant le meilleur apprentissage pour les enfants à l'image de celles proposées par LearnEnjoy, une entreprise solidaire à but social (ESUS) qui intervient sur le projet REV'TASCOL. Pilotée par l'Agence Régionale de Santé Grand Est l‘Académie de Nancy-Metz, cette initiative a pour objectif de faciliter la scolarisation des élèves présentant des troubles du spectre de l'autisme (TSA) en milieu ordinaire, en favorisant l'inclusion scolaire et en améliorant l'accompagnement de ces élèves à besoins éducatifs particuliers. Le dispositif s'intègre au projet scolaire individualisé mené en lien avec les enseignants.

LearnEnjoy propose également une évaluation fine des acquis et des difficultés rencontrées par l'élève à travers différentes applications telles que

MathPower qui évalue les connaissances mathématiques des enfants de 7 à 9 ans à travers des activités ludiques et personnalisées, accompagné d'un bilan détaillé envoyé aux parents.

Apple intègre en natif des fonctionnalités d'accessibilité innovantes alliant la puissance du matériel, des logiciels et de l'apprentissage automatique. De nouvelles fonctionnalités logicielles disponibles offrent aux personnes en situation de handicap des outils pour se déplacer, communiquer... en agissant sur tous les sens humains.
 

La robotique éducative

A la pointe de l'innovation pédagogique, le département du Val d'Oise, précurseur dans l'utilisation du numérique, développe depuis quatre ans des robots éducatifs. L'utilisation d'algorithmes, l'apprentissage de la programmation et la robotique permettent aux élèves de s'intéresser aux nouveaux métiers scientifiques. En quatre ans, le concours VOBOT Challenge est devenu une partie intégrante du calendrier scolaire et est devenu très populaire auprès des collégiens et des enseignants. “La robotique éducative est le véritable moteur de la réussite et de la réussite scolaire”, souligne Mary Christine Cavecchi, présidente du département du Val d'Oise.

Tout au long de l'année, les collégiens participant au concours VOBOT obtiennent des kits robots auprès des enseignants avant de commencer leurs projets. Ils travaillent sur la programmation informatique et le codage tout au long de l'année scolaire avant de participer au concours de premier cycle "VOBot Challenge", qui se compose de plusieurs défis de robots (courses d'obstacles sur tapis) où les collégiens doivent utiliser la meilleure stratégie dans un temps limité. Une quarantaine de Collèges (sur 111) du département ont déjà participé à ce concours.
 


 

Les grandes tendances de l'EdTech 2022/2023
Publié le
Il y'a 1 mois
Changed
Il y'a 1 mois