Dernières actus

QVCT : bien-être & actions santé, une attente clé pour les 18-34 ans. L’allongement de la durée du travail… voir

Pourquoi il faut cesser d’alimenter le culte de la performance en dépit du sommeil . Une sacralisation dangereuse… voir

5 conseils pour se déconnecter du travail en vacances et protéger sa santé mentale (et son couple). Alors que… voir

Quelles sont les attentes des recrues ?

   97% des salariés accordent une grande importance à une bonne intégration dans leur nouvelle entreprise
   Pourtant, 1 salarié sur 2 a déjà vécu une mauvaise intégration
   74% des jeunes aimeraient bénéficier d’un accompagnement digital en complément du présentiel lors de leur intégration

Le Premier ministre a dévoilé, ce 26 mai, les nouvelles modalités de l’assurance chômage, incluant un durcissement des conditions d’accès à l’indemnisation à partir de décembre 2024. Cette démarche vise à poursuivre la recherche du plein emploi et à valoriser le travail. Et, quand on a la chance de décrocher un emploi, l’intégration dans l’entreprise devient primordiale !

C’est dans ce contexte que Workelo, leader de l'onboarding digital en France, annonce, en partenariat avec Ipsos, la publication de la première édition de son baromètre de l'onboarding. Cette étude a pour double objectif d’analyser la qualité des onboardings vécus par les salariés français et de comprendre leurs attentes vis-à-vis de leur employeur pour leurs prochaines intégrations.

L’accompagnement de l’intégration est essentiel à la rétention des talents

L’étude dévoile que 36% des salariés français continuent à consulter des offres d'emploi durant leur intégration. 33% ont même déjà quitté un poste de leur plein gré avant la fin de leur période d'essai en raison d'une intégration insatisfaisante. La principale raison de ces départs prématurés étant le sentiment d'être livré à soi-même à l'arrivée.

C’est pourquoi, les recrues expriment le besoin d'être accompagnées tant sur le plan des compétences que de l'intégration sociale et de l'acculturation à l'entreprise. Un besoin d'accompagnement fort prouvé par les chiffres :

83% souhaitent clarifier leur mission rapidement avec leur responsable
80% veulent une vision claire du parcours d'intégration
79% préfèrent une formation progressive

Les sources d'insatisfaction et les attentes des recrues

50% des répondants ont déjà vécu au moins une mauvaise intégration alors que 97% des salariés estiment important, voire très important, de bénéficier d'une bonne intégration dans leur nouvelle entreprise. Or, le manque d'implication des responsables est la deuxième source d'insatisfaction la plus citée.

Ce constat met en lumière le fait que les entreprises ne parviennent pas encore à répondre aux attentes des nouveaux salariés.

Les principales sources d'insatisfaction pour les recrues ayant vécu une mauvaise intégration sont la qualité des formations reçues, l'implication du responsable, les contacts avec la future entreprise avant le premier jour de travail ou encore la mise à disposition du matériel dès le premier jour. Le manque de visibilité sur la prise de poste reste également une préoccupation majeure.

Les attentes des salariés, lors du préboarding, sont donc nombreuses : avoir de la visibilité sur le programme des prochaines semaines, en savoir plus sur la future équipe, pouvoir contacter leur futur responsable ou les RH, accéder à un livret d'accueil, et gérer les formalités en ligne.

Plus que jamais, l'implication du manager est primordiale pour une intégration réussie. 59% des recrues attendent de leur manager qu'ils soient à l'écoute, 57% qu'ils clarifient les missions et objectifs, et 43% qu'ils assurent leur formation.

La digitalisation de l’onboarding plébiscitée par les recrues

De plus, le digital est fortement plébiscité pour accompagner l'onboarding.

61% des salariés aimeraient bénéficier d'un accompagnement digital pour leur intégration dont 74% des 18-24 ans qui souhaitent cela en plus des démarches en face à face.

Le digital permet non seulement de transmettre des ressources variées dès le préboarding, mais aussi de simplifier les démarches administratives. C’est un gain de temps pour les RH qui peuvent se concentrer sur les actions importantes. Le digital permet également d’enrichir "l'expérience" d'intégration, avec des ressources sympa en formats variés, mais aussi des quiz, des éléments de gamification…

Des attentes différentes selon les générations, mais semblables selon les  secteurs

Enfin, les attentes des générations Y et Z sont plus importantes dès l'onboarding. 65% des salariés de 18-34 ans ont déjà vécu une mauvaise expérience d'intégration, contre 46% des 35-65 ans. Ces générations font également preuve d’une plus grande volatilité, avec 48% des 18-24 ans continuant à consulter des offres d'emploi pendant leur intégration.

Les expériences d'intégration sont similaires entre le secteur public et privé, bien que la personnalisation des parcours reste essentielle. Les grandes entreprises doivent encore améliorer leurs pratiques malgré des moyens supérieurs, car 52% des recrues y sont stressées avant leur premier jour, contre 45% en PME/ETI.

Pour conclure, la qualité de l'onboarding est au cœur des préoccupations des recrues, qui n'hésitent pas à se renseigner sur le parcours d'intégration dès les entretiens de recrutement.

C’est donc pour répondre aux attentes des recrues que les entreprises doivent améliorer les axes suivants identifiés dans l'étude : personnalisation de l'intégration, implication des managers et digitalisation des processus.

Alexandre Grenier, CEO et co-fondateur de Workelo souligne : 

"Les entreprises qui misent sur une intégration réussie constatent une augmentation de la rétention des talents et une accélération de la montée en compétences des nouveaux employés. Il est donc essentiel de miser sur le processus d’intégration ! L'avenir de l'onboarding est résolument tourné vers la digitalisation et la personnalisation. Les entreprises qui sauront s'adapter à ces nouvelles exigences tireront leur épingle du jeu dans un marché du travail de plus en plus compétitif.".

“Les résultats de cette étude montrent que la qualité de l'intégration des nouveaux employés est extrêmement importante pour leur rétention et leur satisfaction. Les entreprises doivent donc soigner cette étape critique.” conclut Stéphanie Morel, Directrice d’études chez Ipsos Digital.

 

tags

societes
Sticky Menu
COLOR SKINS
COLOR SCHEMES